L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 1 avr. 2020
Auteur: DB
Noter cette article :

 

À la suite de son appel à la flexibilité dans le cadre prudentiel et les approches prudentielles pour soutenir le crédit dans l'économie réelle, l'Autorité bancaire européenne (EBA ) a apporté des précisions sur  ses attentes en matière de politiques de dividendes et de rémunération, et fourni des orientations supplémentaires sur la manière d'utiliser la flexibilité dans les rapports de surveillance et a rappelé les mesures nécessaires pour prévenir le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (ML / TF).

L'EBA soutient ainsi  toutes les mesures prises jusqu'à présent pour garantir que les banques maintiennent une base de fonds propres saine et fournissent le soutien nécessaire à l'économie. À cet égard, l'EBA réitère et élargit son appel aux institutions pour qu'elles s'abstiennent de distribuer des dividendes ou des rachats d'actions dans le but de rémunérer les actionnaires et d'évaluer leurs politiques de rémunération en fonction des risques liés à la situation économique.

En outre, l'EBA fournit des détails sur son appel aux autorités compétentes pour offrir une marge de manœuvre aux dates de déclaration, appelant à une flexibilité d'un mois pour les rapports avec des dates de remise entre mars et fin mai 2020. L'institution bancaire européenne  a également appelé à la flexibilité dans l'évaluation des délais des institutions «Informations du Pilier 3. Cette flexibilité ne mettrait pas en danger l’accès à des informations cruciales sur le capital, les risques et la liquidité des banques, qui sont nécessaires pour suivre de près leur situation financière et prudentielle, juge l’EBA.

Par ailleurs, , cette dernière,  a décidé, en coordination avec le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (CBCB), d'annuler l'étude d'impact quantitative basée sur les données de juin 2020. Enfin, étant donné que les mesures visant à prévenir le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (BC / FT) restent cruciales en cette période difficile, l'EBA invite les autorités compétentes à soutenir les efforts continus des institutions financières en partageant des informations sur les risques émergents de BC / FT, en fixant des attentes réglementaires claires et l'utilisation flexible des outils de supervision.

Télécharger le document

Lien de secours