L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 2 juin 2020
Auteur: DB
Noter cette article :
SEC.jpg

 

La Securities and Exchange Commission (SEC)  a annoncé  que la société Ares Management LLC, une société de capital-investissement basée à Los Angeles et conseillère en investissement enregistrée, a accepté de payer un million de dollars,en réponse au accusations que la société  n'a pas mis en œuvre et appliquer les politiques et procédures raisonnablement conçues pour empêcher l’utilisation abusive d'informations  confidentielles  importantes.

L’ordonnance de la SEC constate qu’en 2016, Ares a investi plusieurs centaines de millions de dollars dans une société cotée par le biais d’un prêt et d’une prise de participation qui a permis à Ares de nommer un cadre supérieur au conseil d’administration de la société. L’ordonnance conclut que les politiques de conformité d’Ares n’ont pas tenu compte des circonstances particulières présentées par le fait qu’un employé siège au conseil d’administration de la société de portefeuille alors que cet employé a continué de participer aux décisions de négociation concernant la société de portefeuille.

Selon l'ordonnance, Ares a obtenu des informations non publiques importantes sur la société, y compris par le biais du représentant d'Ares au conseil d'administration de la société, concernant les changements de direction, les ajustements à la stratégie de couverture de la société et les décisions concernant la dette et les actifs de la société. Et des paiements d'intérêts. Après avoir reçu ces informations, Ares a acheté plus d'un million d'actions ordinaires de la société, soit 17% des actions accessibles au public.

L'ordonnance conclut qu'Ares n'a pas exigé de son équipe chargée de la conformité, avant d'approuver les opérations, de se renseigner suffisamment et se documenter pour savoir  si le représentant du conseil d'administration et les membres de son équipe Ares possédaient des informations importantes et confidentielles  concernant la société en portefeuille.

Télécharger le document

Lien de secours