L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 16 avr. 2020
Auteur: DB
Noter cette article :
Marianne.jpg

Sur le montant global de 110 milliards d’euros destinés aux entreprises annoncé hier par le gouvernement dans le cadre du Projet de loi de finance rectificatif (PLFR2),  24 milliards d’euros seront notamment consacrés au dispositif de chômage partiel qui concerne désormais 8,7 millions de salariés et une entreprise sur deux en France.

Par ailleurs, le fonds de solidarité pour les petits entrepreneurs passe de 1 milliard d’euros à 7 milliards d’euros. Et, pour ce qui est de cette mesure, le montant de l’aide maximale pour les entrepreneurs les plus en difficulté est désormais de 5 000 euros contre 2 000 euros auparavant.

Autre évolution significative, présentée hier, le fonds de développement économique pour les ETI est porté de 75 millions d’euros à 1 milliard d’euros. Il s’agit de soutenir les entreprises de taille intermédiaire - "qui sont au cœur de nos activités industrielles et des activités de services, et qui peuvent avoir des difficultés à obtenir un prêt garanti", a insisté Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, - en leur donnant la possibilité d’effectuer un emprunt directement auprès de l’Etat.

Enfin, pour toutes les PME qui n’ont pas réussi à trouver des prêts bancaires garantis par l’Etat afin de soutenir leur trésorerie, les pouvoirs publics ont mobilisé 500 millions d'euros sous forme d’avances remboursables "pour les aider à redémarrer" leur activité.

 Une autre "cible" du gouvernement concerne également le soutien des entreprises stratégiques, puisque 20 milliards d’euros, en capital, leur seront consacrés via le compte d’affectation spécial de l’Agence des participations de l’Etat (APE). "J’ai soumis au Président de la République une liste d’une vingtaine d’entreprises stratégiques fragilisées par la crise économique actuelle", a rappelé Bruno Le Maire.

 L'Etat va aussi consacrer 8 milliards aux activités de santé, principalement pour l'achat de matériels médicaux et de masques. A ces mesures dédiées aux entreprises, le gouvernement a ajouté des "aides exceptionnelles de solidarité" pour les ménages les plus en difficulté, pour un montant global estimé à 1 milliard d'euros.

Télécharger le document

Lien de secours