L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 27 mai 2019
Auteur: DB
Noter cette article :
USA.jpg

 

Une décennie après l’affaire Madoff, les pyramides de Ponzi sur tous les actifs (actions, devises, immobilier, cryptomonnaies) continuent de faire des victimes, attirées par des rendements élevés. En dix ans, elles ont causé 60 milliards de dollars de pertes aux Etats-Unis, selon Jordan Maglich, avocat et créateur du site « Ponzitracker ». Plus de 811 arnaques d’un montant moyen de 72 millions de dollars ont été découvertes et sanctionnées par les autorités, soit près de deux par semaines, note l’avocat. La Securities and Exchange Commission (SEC)  , qui avait été incapable de stopper Madoff malgré les alertes, a voulu se rattraper en faisant des pyramides de Ponzi une de ses priorités

 Les escrocs, montrent les statistiques,  opèrent dans les Etats riches avec une forte proportion de retraités (Californie, Floride, New York, Texas…). Mais également dans l’Utah, un Etat très religieux, où les fraudeurs jouent sur les affinités communautaires pour endormir la vigilance de leurs victimes.

Les pyramides de Ponzi affectent la confiance globale des épargnants dans leurs conseillers financiers, constate la SEC. Ainsi,  dans le sillage de la révélation de l’affaire Madoff, les particuliers des villes (Miami, Boston, New York) et des régions avec une forte concentration de victimes ont retiré leur argent à leurs gérants de fortune pour le mettre à l’abri dans une banque : près de 430 milliards de dollars ont été transférés des conseillers financiers vers les dépôts bancaires.

A noter, enfin, que la justice américaine se montre particulièrement dure sur ce type de fraude. Les coupables  sont condamnés en moyenne à onze années de prison. Les peines sont parfois très lourdes même quand les pertes sont modestes. En Floride, un escroc a été condamné à 90 ans d’emprisonnement pour une pyramide de Ponzi de 2 millions de dollars.

Télécharger le document

Lien de secours